Le président de l'Arcep Sébastien Soriano.
 
Le président de l'Arcep Sébastien Soriano. -

Le texte devrait imposer aux FAI des modalités particulièrement contraignantes pour bloquer l’accès aux contenus pirates. L’Arcep redoute une surveillance disproportionnée des utilisateurs.

Votre opinion

Postez un commentaire