Attaques virales : un risque sous-estimé

L'attaque du virus Nimda aurait pu être évitée, preuve que le risque viral est encore trop souvent sous-estimé. Trois éléments très simples servent à dresser un cordon sanitaire efficace : un antivirus, des mises à jour régulières et la formation des utilisateurs.

Votre opinion

Postez un commentaire