Le fondateur de WikiLeaks a lancé vendredi un appel au Président français pour faire voter une loi garantissant la protection des lanceurs d'alerte.

A lire aussi