Après avoir nié PRISM, les géants du web font des aveux sous contrôle

Mis à jour le
Après avoir nié PRISM, les géants du web font des aveux sous contrôle
 

En 48 heures, les géants du web ont tour à tour communiqué sur la quantité d'informations transmises légalement aux autorités. Aucun n'évoque la porte dérobée sur leurs serveurs qui est au coeur du scandale PRISM.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • KingKong75
    KingKong75     

    "Même Apple ne peut pas les décrypter"
    LoL, Si Apple ne peut pas, c'est normal.

    Apple (comme tous les autres) utilise les algos de cryptages fournis par la NSA. Et devine qui a la clé pour les décrypter tous ?

Votre réponse
Postez un commentaire