AOL et Linux : la menace fantôme ?