Analyse : du bon usage des profit warning

Le cas Marconi, poursuivi pour divulgation de fausses informations, révèle le périlleux exercice de l'alerte sur bénéfices. A son tour, la France en fait l'apprentissage.

Votre opinion

Postez un commentaire