Affaire Danone : la justice reconnaît le droit à la critique

La cour d'appel de Paris déboute Danone de ses prétentions. Elle reconnaît que la liberté d'expression sur Internet doit permettre de dénoncer ' les conséquences sociales des plans de restructuration '.