Absolutely fabless

Assoiffé de valeur ajoutée et de génie logiciel, Alcatel se sépare peu à peu de ses usines par dizaines et de ses salariés par milliers. Et la purge n'est pas terminée.

Votre opinion

Postez un commentaire