En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Les données personnelles des passagers aériens ne seraient pas assez protégées

La députée européenne Françoise Castex estime que l’accord de transfert de données entre l’Union européenne et les Etats-Unis ne respecte pas la loi, car les flux ne seraient pas tracés.

laisser un avis
Lorsque nous prenons l’avion, que deviennent nos données personnelles lorsqu’elles sont transmises aux autorités américaines ? Apparemment, personne ne sait vraiment, c’est pourquoi la députée européenne Françoise Castex a décidé de saisir la Commission européenne.
Il y a un an, le Parlement européen a voté un accord de transfert de données personnelles entre l’Union Européenne et les Etats-Unis (accord PNR, Passenger Name Record), afin de mieux pouvoir lutter contre le terrorisme. Ces transferts de données sont destinés aux services américains de sécurité intérieure (Department of Homeland Security, DHS) et leur traitement devrait, en théorie, être en accord avec la loi européenne.
Mais Françoise Castex pense que ce n’est pas le cas. « Alors que l’accord PNR prévoit de limiter l’utilisation des données par les Etats-Unis, le DHS n’aurait pas de registre indiquant qui a eu accès et à quoi », explique-t-elle, avant d’ajouter : « Nos identifiants, nos mots de passe, mais aussi nos trajets ou encore le choix de nos plateaux repas sont régulièrement transmis par les voyagistes au DHS, sans que l’on sache ce qu’il en advient. Les tour-opérateurs, en acceptant cela, sont en violation permanente de la directive 95/46/CE sur la protection des données à caractère personnel. »  

Des flux complexes

Françoise Castex demande à la Commission européenne de se prononcer sur ce sujet. Elle a envoyé sa requête sous la forme d’une « question prioritaire », ce qui oblige la Commission à se prononcer dans un délai de trois semaines. A l’origine, c’est le travail d’un blogueur américain, Edward Hasbrouck, qui a porté l’attention de la députée sur ce sujet. Lors d’une conférence réalisée fin mars à Washington, ce militant des droits citoyens a décortiqué et épinglé le traitement des données personnelles des passagers aériens. Il a d’ailleurs réalisé un schéma qui montre la complexité des flux. Ces derniers seraient impossibles tracer en raison d’un manque de logs.
© Edward Hasbrouck
agrandir la photo
De manière générale, la gestion des données personnelles va revenir sur le devant de la scène dans les prochains mois, avec le vote d’un nouveau règlement européen relatif à la protection des données personnelles.
Lire aussi :
Europe : les lobbys américains amenuisent la protection de nos données privées
Sources :
Le blog de François Castex
Le blog de Edward Hasbrouck
  
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
« IBM n’a pas fourni de données de ses clients à la NSA »
Un lien hypertexte n’est pas une atteinte au droit d’auteur
Les e-commerçants français protègent mal nos données personnelles
Le début de la fin de l’extraterritorialité de Google
Les établissements de santé français sous-estiment le risque de fuite de données
Les amendements au projet de règlement européen sur les données personnelles
Données personnelles : lancement du concours MesInfos de la FING
France : la protection des données menacées par la loi de programmation militaire
Criteo : le "roi" mis à nu
Vie privée : la CNIL alerte les détenteurs d'un compte Paypal
Facebook : les publications des mineurs sont un peu plus protégées
Facebook et Google rendent leurs utilisateurs plus visibles sur le Net
Tâchons de mieux exploiter les données des consommateurs
L’Oréal teste le coupon mobile à New-York
Voyages & Vacances : Kaspersky dévoile un classement des pays les plus sûrs
L’appli Facebook sur Android récupère votre numéro de téléphone sans autorisation
Les Français prêts à partager leurs données personnelles… à condition d’en tirer bénéfice
Opérateurs et FAI devront signaler un vol de données dans les 24 heures
Google sommé de détruire des données Street View en Grande-Bretagne
01net evening : toute l'actu tech du 18 avril