En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Ubuntu passe un accord avec l'Etat chinois et devient sa distribution officielle

Canonical, la société éditrice d’Ubuntu, et l’Etat chinois ont signé un accord, faisant de la distribution Linux la base pour une version standard adaptée aux besoins du marché chinois.

laisser un avis
Au début des années 2000, le Linux à la chinoise, c’était Red Flag, une distribution qui après quelques errements, notamment une absence de transparence et un certain irrespect de la GPL, avait pris son envol.

Un plan sur cinq ans

La semaine dernière, pourtant le Ministère chinois de l’Industrie et des technologies de l’information a annoncé avoir passé un accord avec la société Canonical, qui édite la distribution Linux Ubuntu. Cet accord s’inscrit dans un plan quinquennal de l’Etat chinois, qui vise à promouvoir les logiciels open source et à accélérer la croissance de leur écosystème.

Une version Ubuntu chinoise

L’Etat chinois et Canonical ont par ailleurs fondé un centre de développement commun à Pékin. Le CCN open Source Innovation Joint Lab réunira des développeurs chinois et issus de la société anglaise. Le but est d’utiliser la distribution Ubuntu comme base pour la construction d’une distribution standard open source chinoise. Elle s’appellera Ubuntu Kylin, incluera de nombreuses améliorations nécessaires au marché chinois et devrait sortir en avril 2013, en même temps que la version 13.04 d’Ubuntu.
Les prochaines versions devraient intégrer les services de cartographie de Baidu et d’ecommerce deTaobao.
« Avec Ubuntu Kylin, la Chine a désormais son propre système d’exploitation stable et sécurisé », déclarait Mark Shuttleworth, le fondateur de Canonical, dans le communiqué officiel annonçant ce rapprochement...

Ubuntu pour PC et mobile

Au début du mois de mars, l’Académie de recherches en télécommunication chinoise publiait un livre blanc sur l’urgence pour la Chine de développer un système mobile propre afin que son industrie ne soit plus dépendante de la croissance d’Android et du bon vouloir de son éditeur, Google.
Et justement, après avoir annoncé avoir porté l’expérience « desktop » Ubuntu sur Android en février 2012, Canonical a introduit en tout début d’année une version dédiée aux smartphones d’entrée de gamme de sa distribution. La Chine pourrait donc avoir trouvé un système d’exploitation pour ses ordinateurs et, peut-être, également, pour son industrie mobile.

A lire aussi :
Ubuntu pour smartphones et tablettes, disponible pour les développeurs – 22/02/2013
CES 2013 : Ubuntu arrive sur smartphone
– 03/01/2013
Chris Zhao : « La Chine veut augmenter ses contributions open source »
- 18/02/2005
Chine : la grande marche vers Linux
– 11/08/2000

Sources :
Annonce de l’accord entre la Chine et Canonical

Annonce de l’arrivée d’Ubuntu sur mobile
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
01 Replay : Coup de pouce à la startup PayTop
Power! #23 : dans les coulisses de TCL en Chine (vidéo)
Alibaba investit 692 millions de dollars dans une chaîne de magasins en Chine
Les géants du web chinois frappent à la porte de Wall Street
Rachat de Motorola par Lenovo : "une bonne affaire pour tout le monde"
Que devient le thème de la « cybermenace chinoise » ?
Zapping Techno 10/10 : retour sur Novembre 2013
Grâce à China Mobile, Apple va doper les ventes de ses iPhone 5C/5S
Un million de noms de domaine chinois supplémentaires en novembre
En Chine, les géants du Web offrent toujours plus de services
[Power! #4] PP se projette en Chine avec Vivitek
Le Congrès américain prône de punir le cyberespionnage chinois
Au coeur du centre R&D de Huawei à Shanghaï
Huawei Media Q : un boîtier minuscule pour tout connecter à sa télé
Bienvenue à Shenzen, la Silicon Valley chinoise !
Bienvenue à Shenzen, la Silicon Valley chinoise !
La Chaîne Techno/01net : au sommaire cette semaine (04/11)
Télécoms: le gouvernement part en chasse contre les équipementiers chinois
La communauté du logiciel libre Ubuntu sera présente au festival des Vieilles Charrues