En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

L'appli Vidal du voyageur disponible pour les smartphones sous Android

Grâce à cette application, vous aurez tous les éléments en main pour connaitre les impératifs sanitaires lors de vos voyages à l'étranger.

laisser un avis
agrandir la photo
Quand on part à l’étranger, mieux vaut ne pas être hypocondriaque. De la grippe H1N1 à la malaria en passant par la turista, les maladies pouvant gâcher vos voyages sont nombreuses. L’application Vidal du voyageur, éditée par le site EurekaSante.fr – lui-même édité par la société Vidal, spécialisée dans l’information sur les produits de santé – vous aide à préparer votre séjour et en profiter en toute sécurité. Après les iPhone, elle est désormais disponible sur les smartphones Android.
Dans l’application Vidal du voyageur, il suffit de choisir le pays ou la région du monde où l’on envisage de se rendre. Pour chaque pays, elle indique les vaccins recommandés, les problèmes liés au climat et à la géographie, ceux liés aux transports, les maladies transmises par l’eau, les aliments, les insectes et les autres animaux, la prévention du paludisme, les problèmes de piqûres et de morsures, les problèmes liés aux situations politiques et sociales. Un pense-bête adapté à chaque pays est également fourni.
agrandir la photo
Autre fonction intéressante, pour savoir où se faire vacciner, il suffit d’activer la fonction Service de localisation du smartphone et en un seul clic, vous trouvez le centre de vaccination du voyage le plus proche. De plus, des fiches Vidal renseignent sur tous les médicaments destinés à prévenir le paludisme : posologie, effets indésirables, contre-indications, etc. Leur efficacité est indiquée, pays par pays.
Depuis son lancement en 2009, cette application gratuite a été téléchargée plus de 120 000 fois. Une fois installée, elle ne nécessite pas de connexion au réseau, la rendant ainsi totalement accessible et évitant au smartphone de consommer des données surtaxées à l’étranger.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Power! #39 : le show geek de PP Garcia à la galerie Autodesk (vidéo)
Informatique médicale : Cognizant rachète TriZetto pour 2,7 milliards de dollars
Siemens céderait son activité d’informatique hospitalière
JTech 186 : Surface Pro 3, l’e-santé, les localisateurs, les labos Intel
Marisol Touraine veut relancer le dossier médical personnalisé
MedPi 2014 : les objets connectés prennent soin de votre santé (vidéo du jour)
Phone Apps #42 : BroApp, voyage de l’Obélisque, Booklet, Tengami, Mr Flap (Vidéo)
Dossier médical personnel : la facture du fiasco s'alourdit
Les établissements de santé français sous-estiment le risque de fuite de données
Ingenico retenu pour moderniser le système de santé allemand
E-Biothon : une plateforme cloud au service de la biologie et de la santé
Orange dévoile ses nouveautés pour 2014
Voyages & Vacances : Kaspersky dévoile un classement des pays les plus sûrs
Voyages & Vacances (suite) : Les 8 conseils numériques avant de partir
Voyage en ligne: l'Europe va renforcer les droits du consommateur
Médicaments : 89 % des médecins s'informent sur leur smartphone
Voyage en ligne : la jeune pousse PlanetVeo lève 15 millions d'euros
La Cnil fait l'équilibriste entre transparence et protection des données
Les hôpitaux de Marseille retiennent le dossier patient d’aXigate
92 % des médecins français utilisent un dossier médical électronique