En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Malwares : SuperClean et DroidCleaner sèment le trouble sur Google Play

Deux applications censées protéger vos appareils sont en fait des malwares qui détournent les données personnelles.

laisser un avis
Pour offrir le plus vite possible un maximum d’applications, Google a fait l’inverse d’Apple. Les apps ne sont pas validées et chacun peut les proposer sur le magasin en ligne sans aucun contrôle.
Cette manière de faire a ses limites. Depuis quelques jours, SuperClean et DroidCleaner inquiètent leurs utilisateurs. Ces deux applis gratuites sont en fait des chevaux de Troie qui, au lieu de vous protéger, vous laminent. Elles pillent vos données, envoient en douce des SMS surtaxés, ouvrent des liens que vous n’avez pas demandés, suppriment des messages, et encore bien d’autres choses.
Bien sûr, les informations récupérées sont envoyées sur des serveurs. Leur capacité de nuisance dépasse le cadre des appareils mobiles puisqu’elles peuvent s’attaquer aussi aux PC lorsqu’ils sont connectés en USB.
C’est Kaspersky qui les a détectés. Elles ont depuis été retirées du magasin d’applications de Google. Dans son rapport, le spécialiste de la sécurité note le superbe travail des hackers qui ont réussi à installer autant de fonctions dans une seule application. Il fait également part de sa surprise de les voir si bien notées par les utilisateurs.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Qu’est-ce que les malwares et les moustiques ont en commun ?
Les bases de données hébergées dans le cloud, nouvelle cible des pirates
Données privées: Google "pactise" avec 38 Etats américains en payant une amende
Pub : Facebook répète que ses utilisateurs contrôlent l’usage de leurs données
Un expert en sécurité crée des malwares indétectables sur Mac OS X
Skorpion, un chargeur de smartphone capable de détecter et éradiquer les malwares
Données personnelles : selon la Cnil, 20% des sites mondiaux n’informent pas assez
La rançon de la gloire pour Android
Hausse de 614% des malwares mobiles, dont la cible préférée reste Android
La Cnil donne trois mois à Google pour modifier ses règles de confidentialité
Après avoir nié PRISM, les géants du web font des aveux sous contrôle
Données privées : l’UE rejette un projet de réglementation jugé trop flou
Données privées : Yahoo! lit vos mails pour affiner votre profil de consommateur
Données privées : la Cnil enregistre plus de 6000 plaintes en 2012
Données privée : les géants du web s’opposent à un projet de loi en Californie
Google vous propose de choisir ce que deviendront vos données après votre mort
Données privées : Facebook s’intéresse de près à vos habitudes d’achat
Gilles Babinet : "Mes propos sur la Cnil ont été sortis de leur contexte"
Kaspersky : la mise à jour antivirus qui bloque l’accès au Web