En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Kim Dotcom offre 10 000 euros à qui hackera Mega

Incitation au hack ? Volonté de créer le buzz ? Provocation en direction des autorités ? Kim Dotcom promet 10 000 euros à qui hackera le système de chiffrement de Mega.

laisser un avis
C’était un des points noirs lors du lancement de Mega, le nouveau service de partage de Kim Dotcom, qui succède à Megaupload : la sécurité de son chiffrement.
Un peu moins de quinze jours après son lancement, Kim Dotcom, fidèle à ses habitudes, lance comme un défi sur Twitter : « Le chiffrement open source de Mega reste inviolé ! Nous offrons 10 000 euros à quiconque pourra le casser. Attendez-vous à un post sur notre blog aujourd’hui. »

La question est désormais de savoir si Kim Dotcom lance ce défi comme une provocation en direction des autorités américaines pour qui il s’agit d’un vrai casse-tête ou si, à la manière de Google, il pense qu’un service sera toujours plus sûr si de nombreuses personnes s’échinent à trouver une faille dans son armure.

Assurer la sécurité du partage

Dans un post sur le blog officiel de Mega, daté d’aujourd’hui 1er février 2013, l’équipe de Mega s’émeut du fait que certains sites annuaires pointent vers des fichiers illégaux hébergés sur le service. Le message répète à l’envi que Mega respecte le DMCA et les demandes de retrait qui lui sont soumises. Et précise que « le modèle de sécurité par chiffrement de Mega repose sur la confidentialité des clés. Il faut donc éviter de les transmettre par des canaux non sécurisés ». On remarquera qu’il n’est pas dit qu’il ne faut pas utiliser Mega pour pirater des fichiers, mais bien plutôt de faire attention où est diffusé la clé les protégeant… A quand des annuaires dont l’accès sera verrouillé par chiffrement ?

Source :
Blog de Mega
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Des photos de Jennifer Lawrence à la protection de l’entreprise, quelles réactions avoir ?
Consolidation dans la sécurité : Morpho rachète Dictao
Le big data et la sécurité : plus de données... plus de problèmes
Les drones, le nouveau cauchemar des départements informatiques ?
Quel est votre vecteur d’attaque préféré : PDF, Word ou ZIP ?
Lookout lève 150 millions de dollars pour s’attaquer aux grandes entreprises
L’essentiel du Patch Tuesday de juillet 2014
Ceintures de sécurité et crash-test : des modèles pour la sécurité de l’information ?
Les nouveaux types de failles (et comment essayer de les contrer)
Ingenico se prépare à racheter GlobalCollect pour 820 millions d'euros
Les agences gouvernementales de sécurité, nécessairement schizophrènes ?
L’entreprise, invitée surprise de la conférence Google I/O
L’antivirus : 25 ans déjà
iOS 8 : Apple met la sécurité au cœur de ses annonces
Quand la sécurité devient éco-responsable
Piratage : Ebay, Orange, Target... A qui le tour ? (vidéo du jour)
BYOD 2014 : quelles avancées après 4 ans de buzz ?
IOC : le nouvel or noir des cyberdéfenseurs
Peut-on sécuriser l’open-source ?
Heartbleed : que faire face à la faille de sécurité qui fait mal au coeur ? (vidéo)