En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Avec Graph Search, Facebook tente de socialiser la recherche

Ni smartphone, ni streaming ! Le réseau social a finalement annoncé une fonction de recherche sociale proposant de répondre à des questions posées par ses utilisateurs. Il n'attaque pas encore directement Google.

laisser un avis
Un moteur de recherche social, voila donc la nouveauté annoncée mardi par Facebook dans ses bureaux de Menlo Park. Baptisée « Graph Search », cette nouvelle fonctionnalité constituera le « troisième pilier » du réseau social, à côté du fil d’actualités et de la Timeline, a expliqué Mark Zuckerberg. « Aujourd’hui, la plupart des gens ne pensent pas à utiliser Facebook pour trouver des restaurants ou un endroit où aller. Avec ce produit, cela devient naturel », a-t-il poursuivi.
Contrairement à Google et ses concurrents, Graph Search ne recherche pas sur le web. Il se limite aux informations et aux actions de vos amis sur Facebook. Ces données permettent ainsi de fournir des résultats personnalisés. Plus besoin de demander à vos amis des idées de restaurants, de films ou de livres : il suffira désormais de taper cette question sur le réseau social pour avoir la réponse. Des filtres pourront par ailleurs être appliqués pour obtenir des résultats affinés.

Pas d'information sur la version finale

Graph Search répond à d’autres questions. Il vous permettra par exemple de trouver quels amis habitent dans la ville où vous allez passer vos vacances ou encore les amis de vos amis qui sont célibataires. Graph Search est également un outil pour trouver des photos. Celles où vous apparaissez avec un ami, celles prises par vos amis à un endroit, ou à une date précise...
« Trouver la réponse à ses questions nécessite aujourd’hui de se rendre sur différentes pages, indique Tom Stocky, l’un des responsables du développement. Maintenant c’est facile ». Facebook promet que ces nouvelles possibilités seront soumises au même contrôle des données personnelles et de la vie privée. Autrement dit, chaque utilisateur pourra décider quels contenus seront visibles et qui pourra y avoir accès.
Pour l’instant uniquement disponible en anglais, Graph Search reste en version beta. Le développement n’est pas encore terminé, assure Facebook. Aucune information n’a été fournie sur la date à laquelle cette fonctionnalité sera disponible pour tous.

Zuckerberg : « J’aimerais travailler avec Google »

En se lançant de la sorte dans la recherche, Facebook ne s’attaque pas frontalement à Google. Il donne cependant un petit coup de main à son “ami” Microsoft et à son moteur Bing qui sera utilisé pour répondre aux questions auxquelles Graph Search ne peut pas répondre. « J’aimerais travailler avec Google », a pourtant assuré Mark Zuckerberg. Sans vraiment convaincre !
Le réseau social propose donc un produit différent de Google, qui menace davantage d’autres services. Comme par exemple le site de recommandations Yelp. Notamment parce que les goûts de nos amis sont plus pertinents que ceux de parfaits inconnus. Graph Search pourrait également être utilisé par des recruteurs, ce qui poserait Facebook en concurrent de Linkedin.
L’annonce de cette annonce la semaine dernière avec l’envoi d’une mystérieuse invitation avait suscité de nombreuses rumeurs sur la toile. Mais au final, Facebook n’a réussi à surprendre. Mark Zuckerberg avait déjà indiqué que des équipes travaillaient sur un tel projet. A Wall Street, la déception était aussi de mise : le titre a perdu a perdu près de 3%.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Tout sur l'ultra HD : 01netTV vous répond (vidéo)
Phone Apps #60 : Facebook dégaine son appli anti-Snapchat (vidéo)
Le patron de PayPal passe chez Facebook
Facebook lance son réseau publicitaire mobile
Facebook assure protéger votre vie privée pour mieux gagner votre confiance
Cloud : Apple est le bon élève vert, Twitter et Amazon portent le bonnet d’âne
Pour John Carmack, Facebook a ce qu’il faut pour développer la réalité virtuelle
Drones Facebook contre ballons Google : la bataille de l'Internet du ciel (Vidéo)
Facebook rachèterait un fabricant de drones pré-orbitaux
WhatsApp racheté par Facebook : ce qu'il faut savoir
Les 5 raisons pour lesquelles WhatsApp vaut bien 19 milliards de dollars
Ironie du sort : en 2009, Facebook a refusé d’embaucher le cofondateur de WhatsApp
Mark Zuckerberg : « WhatsApp va dépasser la barre du milliard d'utilisateurs »
Phone Apps #39 : Paper, Flappy Birds, Swiftkey Note
Bosch prend enfin Internet au sérieux
Twitter, ou l’oiseau qui veut se faire aussi gros que Facebook ?
Les bastions informatiques, boulets ruineux de la modernisation de l’entreprise
Gap recrute sur Facebook
Facebook accélère le déploiement de son moteur de recherche