En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

La collaboration progresse entre les gouvernements et Google

Dans son dernier rapport intitulé « Transparency Report », Google dévoile une forte augmentation des demandes d’information ou de suppression de contenus de la part des gouvernements.

laisser un avis
Souriez vous êtes surveillés ! C’est ainsi que l’on pourrait résumer le dernier rapport de transparence de Google. Cette sixième édition du « Transparency Report », l’entreprise américaine dévoile pour chaque pays du monde un historique du trafic, mais surtout les demandes de suppression de contenus et d’informations reçus des différents États.

La diffamation est une affaire qui marche

Lors du premier semestre 2012, les États ont demandé la suppression de 1791 contenus contre 949 demandes pour le premier semestre 2011. Durant le second semestre 2011, leur nombre s’élevait à 1048. Selon Google, 49 % concernent des diffamations. Elles proviennent des tribunaux à 29 % et de l’exécutif à 10 %.
En France, les demandes de suppressions de contenu reçues ont augmenté de 132 % par rapport à la période de référence. Google révèle l’un des cas pour lequel elle n’a pas accédé favorablement : « Nous avons reçu une demande des représentants légaux d'une ancienne personnalité politique exigeant le retrait d'un post de blog qui aurait exposé ses relations avec le lobby pharmaceutique, et serait par conséquent diffamatoire. »
Après les diffamations viennent les problèmes de sécurité et de confidentialités (20 %), puis les critiques à l’égard des gouvernements (4 %) que nous appelons communément de la censure.

La France occupe la 4ème place

Les demandes d’informations sur des utilisateurs sont également en forte progression. Classés par pays, les États unis sont en têtes de ces sollicitations avec 7969 demandes dont 90 % ont été satisfaites « toutes ou en partie ». Pour expliquer ce chiffre, Google précise que « les demandes gouvernementales relatives aux informations sur les utilisateurs qui sont émises par les États-Unis comprennent les demandes effectuées par les autorités américaines pour le compte d'autres gouvernements, en vertu de traités d'entraide judiciaire et d'autres procédures diplomatiques. »
L’Inde et le Brésil tiennent les seconde et troisième place avec (Inde : 2315 - 64% ; Brésil 1566 – 76%). Avec 1546 demandes, la France occupe la 4ème place. Pourtant, Google n’a répondu favorablement qu’à 42% de ces demandes. Dernier de liste et donc à priori bon élève, le Danemark n’a réclamé que 32 demandes d’informations au premier semestre 2012 avec 78 % de réponses favorables de Google.
Pour ceux qui pourraent s’étonner de l’absence de la Chine, le rapport signale qu’aucun service Google n’y est accessible.
 
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Exclu 01netTV : nouvelle box SFR avec la domotique intégrée au mois de juin (vidéo)
Projet Ara, le smartphone modulable de Google commence à prendre corps
Google lancera bientôt son Google Bike, un vélo autonome
JTech 177 : Chromecast, Raquette connectée Babolat, Qobuz, choisir son imprimante (Vidéo)
Google monte au créneau pour défendre ses Glass
Larry Page, PDG de Google : « J’essaie de me concentrer sur ce que sera le futur »
Google lance Chromecast en France et (re)part à l’assaut de la télévision
Google et LG pourraient sortir une smartwatch sous Android à l’automne
Google encourage à créer des applis pour Android sur les appareils wearables
Drones Facebook contre ballons Google : la bataille de l'Internet du ciel (Vidéo)
Google Ara : un smartphone en kit, pour quoi faire ? (Vidéo)
Projet Ara, le smartphone modulable de Google sera vendu à partir de 50 dollars
Google lance un fonds de 300 millions pour aider les startups matures
Microsoft : Cortana, le concurrent de Siri, sera intégré à Windows Phone 8.1
Projet Tango, Google dévoile un smartphone qui cartographie notre monde en 3D
Joaquin Almunia: « Il n'y a pas encore d'accord avec Google »
La censure étatique est de plus en plus active, selon Google
La France a fait plus de 9.000 demandes de données auprès de Microsoft en 2012
Twitter, agacé par les demandes gouvernementales, défend la liberté d’expression
Transparency Report : Google relève une surveillance gouvernementale accrue