En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Les Français ambigus face aux risques numériques

Ils sont 76 % à publier sur un réseau social des informations personnelles, selon un sondage Ifop/Axa. Pourtant, 50 % se déclarent vulnérables.

laisser un avis
Dans un sondage réalisé par l'Ifop et l’association Axa Prévention (liée à l'assureur éponyme) auprès de 1 000 personnes, 90 % des personnes interrogées déclarent être vigilantes face aux risques du numérique et 70 % pensent qu'internet est incontrôlable, voire dangereux pour 60 % d'entre elles. Un livret intitulé Le Permis du bon sens numérique, alertant sur les dangers numériques, est d'ailleurs publié par l'association.
L'enquête intitulée « Les Français face aux risques numériques » révèle qu'ils sont 68 % à craindre une usurpation d’identité ou un litige avec un e-commerçant. Ces risques matériels sont plus redoutés que les dangers immatériels liés à leur e-réputation, même si 7 % des internautes interrogés déclarent en avoir été déjà victime. D'ailleurs, 41 % avouent n’avoir jamais tapé leur nom dans un moteur de recherche.
Pourtant, ils sont 76 % à avoir déjà divulgué des informations personnelles sur un réseau social (date de naissance, âge, nom ou adresse de leur domicile). D'autres agissements à risques s'avèrent répandus : 23 % des Français ont publié des photos de leur proche, 17 % ont déjà donné l'adresse de leur domicile sur les réseaux et 10 % leur orientation sexuelle.

Les jeunes de 18 à 24 ans surexposent leur vie privée

agrandir la photo
Les répondants, âgés de 18 à 25 ans, affichent un décalage plus important que l’ensemble de l'échantillon entre leurs perceptions et leurs comportements. Bien qu'ils se disent à 90 % vigilants face aux risques numériques, 78 % de jeunes ont déjà diffusé une photo d’eux (contre 38 % des Français), 50 % ont déjà posté des photos de leurs proches (près de 25 % tous âges confondus) et 36 % des moins de 25 ans ont déjà renseigné leur orientation sexuelle (10 % de la population nationale).
Cette surexposition sur internet n'est pas sans conséquences : 13 % des jeunes déclarent avoir été victimes d’une atteinte à la réputation (contre 7 % des Français), 11 % reconnaissent avoir subi une usurpation d’identité  (7 % en moyenne) et 7 % une atteinte à la réputation de leur famille (insultes, calomnies, photos compromettantes) contre 6 % pour le reste de l'échantillon.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Que font les hackers durant les matchs de foot ?
Rester connecté en vacances
Louis Pouzin (pionnier d’Internet) : « je n’ai ni smartphone ni tablette » (vidéo)
01LIVE HEBDO #14 : ventes Apple, arnaques sur le Web, NetMundial, stylo 3D, Leica T (vidéo)
Heartbleed : que faire face à la faille de sécurité qui fait mal au coeur ? (vidéo)
Popcorn Time, le nouveau cauchemar de Hollywood (Vidéo)
L’Internet européen : une belle idée, mais utopique
Piratage Orange: la DCRI saisie de l'enquête (MAJ)
iPhone 6 : les dernières rumeurs
Les rumeurs du Samsung Galaxy S5 : infos ou intox ?
Allemagne: 16 millions de boîtes email piratées
Zapping Techno 6/10 : retour sur Juin 2013
Pourquoi Bouygues se risque à la guerre des prix sur l'Internet fixe
JTech 165 : LeWeb 13, la voiture connectée, le salon nautique, le top des objets connectés
Loi sur la prostitution: recul du gouvernement sur le blocage d'Internet
Les Taxis G7 embarquent des hotspots wi-fi connectés en 4G
Olféo : sécuriser les communications en respectant la vie privée
Les appareils photo connectés à Internet séduisent les acheteurs
Vie privée : la CNIL alerte les détenteurs d'un compte Paypal
Facebook : les publications des mineurs sont un peu plus protégées