En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Fracture numérique : 20 % de Français déconnectés du Web

Havas Media a présenté une étude sur les exclus du Web et ceux qui s'en écartent. Si l'on peut croire que la fracture numérique se résorbe, elle toucherait un cinquième de la population française pour des raisons diverses.

laisser un avis
La fracture numérique est-elle de l’histoire ancienne ? Oui, pour 80 % des Français. Pour les autres, le Web reste un terrain sur lequel ils ne peuvent aller faute de moyens ou de connaissances. Ces exclus sont désormais rejoints par des internautes qui ne font plus confiance à Internet ou qui cherchent à profiter de la vie. C’est ce que nous dévoile une étude d’Havas Media classant en quatre catégories les éloignés du Web, qui ensemble représentent 20 % de la population française.

Les seniors et les foyers à faible revenu

agrandir la photo
Les exclus du Web se scindent en deux groupes : les seniors et les foyers à très faible revenu (moins de 1 500 euros mensuels) qui représentent respectivement 4 et 3,8 %. Pour les premiers, les chances d’accéder à la Toile sont de plus en plus nombreuses. D’abord, de plus en plus d’outils d’apprentissage sont accessibles gratuitement, ou presque. De plus, l’ère post-PC est faite pour eux : contrairement aux ordinateurs, les tablettes n’exigent aucune compétence informatique particulière.
En revanche, les seconds ne sont pas les mieux lotis. Peut-être parce que ces foyers à faible revenu ne représentent pas un potentiel commercial intéressant pour les géants du Web. Mais, surtout parce que les offres de connexion restent excessives. Ainsi, 75 % des personnes interrogées apprécieraient que l’État crée un forfait Internet social. Pour l’instant, le sujet n’est pas abordé par le gouvernement.

Les flippés et les déconnectés 2.0

Mais, si certains restent à la porte, d’autres quittent le réseau. Les uns, qui représentent 7,1 %, voient le Net comme un terrain hostile (virus, pirates…) dont ils préfèrent s’éloigner. Quelques outils tentent de les rassurer comme les VPN, ces réseaux privés virtuels (Virtual Private Network en anglais) qui les protègent, ou encore les nouvelles assurances liées aux risques sur Internet.
Le dernier groupe, qui représente 3,4 %, est celui qui risque d’augmenter le plus. Havas Media l'a baptisé « les déconnectés 2.0 ». Ces personnes étaient des geeks. Mais, lassés par le virtuel, ils reviennent vers la vie pour profiter de leur famille ou de leurs amis. Ce sont des diplômés entre 25 et 59 ans qui ne voient plus Internet comme une priorité et qui « assument leur anticonformisme ».
Le but de cette étude n’est pas de donner des solutions, mais de dévoiler que la fracture numérique prend une forme inattendue qui risque de toucher de plus en plus de monde. En effet, si le Web tente de s’ouvrir à tous, des internautes préfèrent en sortir ou en limiter l’usage au strict nécessaire.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Un programme d'aide à l'accès à Internet pour les plus démunis
Appel à projets : le numérique pour lutter contre les exclusions sociales
Cécile Duflot revient sur la fracture numérique
Une proposition de loi pour garantir un accès à 2 Mbit/s d'ici à 2012
Les « fossés numériques » français passés au crible
30 millions d’euros pour le haut débit en zone rurale
L’iPad, une tablette pour les seniors
250 euros pour chaque foyer sans TNT en 2011
Fracture numérique ? Laissez-moi rire... Abîme, plutôt
Les acteurs du numérique mobilisés autour du « grand emprunt national »
Pour NKM, la « société numérique solidaire » vaut bien un atelier
Un ballon dirigeable pour déployer du haut-débit
France Télécom va amener l'ADSL à tous les Auvergnats
Ces communes qui se bougent pour avoir du haut-débit
Ségolène Royal ?" Nicolas Sarkozy : le débat numérique
Ségolène Royal ?" Nicolas Sarkozy : le débat numérique
De l'Internet par la prise électrique dans la Vienne
David et Diamond, miraculés du web
Le jeu vidéo Game Of Thrones de Telltale se dévoile dans un trailer