Filippetti dit non à Hadopi et oui à la taxe « Google »

Mis à jour le
Filippetti dit non à Hadopi et oui à la taxe « Google »
 

Dans un entretien, la ministre explique vouloir miser sur le développement d'offres légales. Elle souhaite également mettre à contribution les géants du web dans le financement de la culture.