En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Facebook, tu pousses l'indiscrétion un peu trop loin

Avec les listes d'amis intelligentes, Facebook décide encore une fois à votre place des informations que vous partagez avec vos amis. La mauvaise habitude qui le perdra ?

laisser un avis
Attention !
Attention !
Le message d'avertissement de Facebook.
agrandir la photo

Prenons une utilisatrice lambda de Facebook, dénommée Violine. Violine, comme 20 millions de Français, utilise Facebook et y compte quelques amis. Des amis proches, dont elle a envie de suivre toutes les publications. Et des amis moins proches, qu'elle a acceptés sans réfléchir et dont les publications l'intéressent moins.

Suivant les conseils de Facebook, elle les a donc rangés dans des listes dites intelligentes. La liste Amis proches lui permet d'être prévenue à chaque publication d'un de ses amis, soit par notification soit par e-mail. En clair, être dans la liste amis proches de Violine, c'est être quelqu'un qui compte pour elle.

A l'inverse, être dans la liste Connaissances, c'est avoir été accepté comme ami, mais en fait, Violine ne s'intéresse pas trop à vous. Seules les publications jugées importantes par Facebook, selon des critères aussi secrets que la recette du Coca-Cola, s'afficheront sur son fil d'actualité. Pas très agréable, mais c'est toujours mieux que d'être dans la liste Restreint, où là on ne peut voir que les mises à jour totalement publiques de Violine, c'est-à-dire très peu.

Aujourd'hui, Violine a souhaité saluer ces deux groupes d'amis par des messages personnalisés. Pour cela, elle utilise le contrôle de l'audience, et choisi d'abord la liste Amis proches, bien sûr.

Là un message d'avertissement de Facebook s'affiche, mais ne fait qu'ajouter de la confusion : d'un côté, il la prévient que les membres de la liste choisie verront les autres membres de la liste. Ainsi, Cédric saura qu'il est dans la même liste que Julien, par exemple. Mais de l'autre, Facebook lui affirme que ces mêmes personnes ne sauront pas qu'ils sont dans la liste Amis proches. Arrangez-vous avec ça.

Et lorsqu'elle choisit la liste Connaissances, c'est la même chose. Un membre de cette liste, découvrira grâce à cette publication, qui d'autre en fait partie.

 

Amis ou ennemis ? Facebook vous le dira

Liste amis proches
Liste amis proches
Tous les membres de la liste sont visibles.
agrandir la photo

Alors même si l'intitulé de la liste n'apparaît pas, à savoir s'il s'agit de la liste Connaissances ou Amis proches, c'est forcément l'une des deux. Il n'y a que pour ces listes là que l'intégralité des noms s'affiche. Et selon son degré d'intimité avec Violine, ça peut être facile à deviner.

La solution avant de déclencher une situation potentiellement embarassante : utilisez les listes pour filtrer votre fil d'actualité, mais surtout, surtout, ne vous en servez jamais comme choix de l'audience pour une publication sur votre mur.

Cette faille de confidentialité n'est pas forcément grave, au pire elle peut créer des quiproquos, ou quelques disputes, mais c'est très indiscret. Personne n'a besoin de savoir dans quelle case vous rangez vos amis. Personne. Et ce n'est certainement pas à Facebook de le décider.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Tout sur l'ultra HD : 01netTV vous répond (vidéo)
Phone Apps #60 : Facebook dégaine son appli anti-Snapchat (vidéo)
Le patron de PayPal passe chez Facebook
Facebook lance son réseau publicitaire mobile
Facebook assure protéger votre vie privée pour mieux gagner votre confiance
Cloud : Apple est le bon élève vert, Twitter et Amazon portent le bonnet d’âne
Pour John Carmack, Facebook a ce qu’il faut pour développer la réalité virtuelle
Drones Facebook contre ballons Google : la bataille de l'Internet du ciel (Vidéo)
Facebook rachèterait un fabricant de drones pré-orbitaux
WhatsApp racheté par Facebook : ce qu'il faut savoir
Les 5 raisons pour lesquelles WhatsApp vaut bien 19 milliards de dollars
Ironie du sort : en 2009, Facebook a refusé d’embaucher le cofondateur de WhatsApp
Mark Zuckerberg : « WhatsApp va dépasser la barre du milliard d'utilisateurs »
Phone Apps #39 : Paper, Flappy Birds, Swiftkey Note
Bosch prend enfin Internet au sérieux
Twitter, ou l’oiseau qui veut se faire aussi gros que Facebook ?
Les bastions informatiques, boulets ruineux de la modernisation de l’entreprise
Gap recrute sur Facebook
01net evening : toute l'actu tech du 24 juillet