En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

BlueStacks : l’appli qui amène Android sous Windows passe en bêta

La nouvelle version de ce moteur d'exécution Android pour Windows offre une nouvelle interface et gagne en performances.

laisser un avis
Vous avez envie d'essayer le nouvel Angry Bird Space, mais n'avez pas de smartphone : pourquoi ne pas installer BlueStacks ? Cette application, lancée depuis quelques mois, vient juste de passer en bêta.
agrandir la photo
Pour rappel, BlueStacks permet de faire tourner toutes les applications Android sous Windows, en plein écran si vous le souhaitez. 
BlueStacks n'offre pas d'accès direct à Android Market, mais peut toutefois récupérer des APK (1) dans plusieurs magasins alternatifs, notamment Getjar et l'AppStore d'Amazon.
L'application fonctionne très bien pour une bêta, mais attention, elle est assez exigeante en ressources système et loin d’être exempte de bugs et de contraintes. Pour passer en plein écran par exemple, il faut redémarrer l'appli. Sur notre machine d’essai, Angry Birds Space tournait toutefois très correctement, malgré quelques ralentissements réguliers. 
Fruit Ninja tourne aussi avec fluidité, comme la douzaine d’autres applications fournies par défaut, de Pulse à Evernote, en passant par Slice it. 
Le dock de Bluestacks est imposant, mais il est possible de lancer une appli directement depuis l'explorateur
agrandir la photo
On regrette juste que son interface, pourtant revue lors du passage à la bêta, soit aussi ratée : le dock que BlueStacks greffé en haut de l’écran n’est pas des plus heureux, et l’écran principal et les menus sont loin, très loin, d’être esthétiques.
Les possesseurs de mobiles sous Android ont également droit à un bonus dans cette nouvelle version. BlueStacks intègre désormais Cloud Connect, un service qui permet de synchroniser ses applications, SMS et photos via une application disponible sur le Play Store.
 
(1) le format de fichier des applications Android
Ce qu'il vous faut
Niveau : Débutant / Temps : 10 minute(s)
Logiciels :
BlueStacks (Windows)
Matériel :
Un PC sous Windows
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
TÉLÉCHARGEMENTS
BlueStacks (Windows)
SUR LES MÊMES THÈMES
Trois minutes pour transformer une application Android en malware
Test hi-Call de hi-Fun : Téléphoner avec ses gants (Vidéo)
DirectX 12, Microsoft promet des jeux mieux optimisés sur PC, smartphone et Xbox One
Google et LG pourraient sortir une smartwatch sous Android à l’automne
Samsung Galaxy S5 : le meilleur smartphone pour la photo ? (Vidéo)
Google encourage à créer des applis pour Android sur les appareils wearables
Test Asus Transformer Book Trio : un PC portable 3-en-1 original mais peu convainquant (Vidéo)
Microsoft pourrait bientôt pousser son Xbox Live sur iOS et Android
Projet Ara, le smartphone modulable de Google sera vendu à partir de 50 dollars
CarPlay, Apple officialise son assaut sur nos voitures
[MWC 2014] Blackphone : le smartphone anti-NSA
[MWC2014] Nokia lance ses smartphones "X" sous Android à bas prix
Phone Apps #40 : Polyfauna, Wallapop, Glimmer, GTA San Andreas
La Galaxy Gear 2, montre connectée de Samsung, pourrait fonctionner sous Tizen
Mobile : l'appli Vélib fait peau neuve et corrige ses bugs
Google aurait trouvé un moyen de lutter contre la fragmentation d’Android
Flappy Bird reviendrait dans Flappy Bird 2: ça sent le fake…
Phone Apps #39 : Paper, Flappy Birds, Swiftkey Note
Qu'attendre du Mobile World Congress de Barcelone cette année ?
Chrome 32, le cheval de Troie de Google dans Windows 8