En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Android Market : Google exclut une application d’espionnage de SMS

SMS Replicator permet de récupérer discrètement une copie de tous les textos d'un téléphone mobile Android. On peut toujours l'obtenir, par d'autres moyens.

laisser un avis
DLP Mobile était fier de présenter il y a peu « la plus controversée de [ses] applications à ce jour ». SMS Replicator. Ce parfait mouchard permet d’espionner, une fois installé sur le téléphone Android de la victime, tous les SMS reçus ou envoyés : l’application, invisible, envoie simplement une copie du message au numéro spécifié par l’individu qui l’a installée.
L’équipe de développeurs avait même réalisé une petite vidéo pour l’occasion, ainsi qu’un drôle de mode d’emploi : « Subtilisez le téléphone de votre petit ami quand il est sous la douche. Téléchargez l’application […] et elle tournera discrètement […] Découvrez des détails salaces sans qu’il ne s’aperçoive de rien. Parfaitement cruel… »

Las ! Quelques jours seulement après le lancement du programme, Google a préféré retirer ce logiciel tendancieux d’Android Market, fidèle à sa politique de contrôle a posteriori. Une suppression qui intervient après la publication d'un article sur le site du New York Times, Zak Tanjeloff, patron de DLP Mobile, y expliquait qu'ils avaient décidé de créer cette application pour la plate-forme Android car elle « ne serait pas vérifiée avant d’atteindre les utilisateurs, nous ne pouvions la développer pour iPhone parce qu’elle n’aurait pas passé le processus de validation d’Apple. »  A la suite de cet article, Google a indiqué au journal que le logiciel avait été supprimé car il « violait la politique de contenus d’Android Market ».
Mais SMS Replicator est-il l’arbre qui cache la forêt ? Un petit tour sur le marché des applications suffit à se rendre compte que des logiciels ayant peu ou prou les mêmes fonctions sont toujours accessibles. Quant à SMS Replicator, il est toujours disponible sur d’autres magasins d’applications, comme sur MobiHand, pour une dizaine de dollars…
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Les drones, le nouveau cauchemar des départements informatiques ?
Test HP SlateBook 14-P000NF : un PC sous Android (vidéo)
Quel est votre vecteur d’attaque préféré : PDF, Word ou ZIP ?
Test de la Lenovo Tablet Yoga 10 HD+ (vidéo)
Sept jeux mobiles au look rétro pour Android et iPhone
Lookout lève 150 millions de dollars pour s’attaquer aux grandes entreprises
iOS perd du terrain sur Android en entreprise
Comparatif : quelle tablette sur quel système pour la rentrée ?
Transférer les SMS d'Android sur l'iPhone
Transférer les SMS de l'iPhone sur Android
Test de l'Awox StriimCast SC-W : l'alternative peu convaincante au ChromeCast (vidéo)
Les meilleures applications de rencontres
Le Top 5 des smartphones haut de gamme (vidéo du jour)
OnePlus One : le smartphone le plus puissant du marché (vidéo du jour)
L’essentiel du Patch Tuesday de juillet 2014
Phone Apps #60 : Facebook dégaine son appli anti-Snapchat (vidéo)
Ceintures de sécurité et crash-test : des modèles pour la sécurité de l’information ?
Les nouveaux types de failles (et comment essayer de les contrer)
Ingenico se prépare à racheter GlobalCollect pour 820 millions d'euros
Les agences gouvernementales de sécurité, nécessairement schizophrènes ?