En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

« Ubuntu 10.10 sera l'occasion de changements en profondeur »

La prochaine mouture de l’OS libre s’annonce riche en nouveautés, notamment pour l’édition Netbook. Le point avec Didier Roche, développeur Ubuntu chez Canonical.

laisser un avis
01net. : Vous revenez de l’Ubuntu Developer Summit (UDS) qui s’est tenu à Bruxelles du 10 au 14 mai. Quelles sont les principales décisions prises pour Ubuntu 10.10 ?
Didier Roche (1) : Tout d’abord, nous nous sommes fixé un objectif concernant la date de sortie. Ubuntu 10.10 devra être publié en version finale le 10 octobre 2010. Un petit défi qui raccourcit tout de même de trois semaines le développement du système.
Ensuite, nous avons discuté d’Ubuntu Light, version de l’OS qui charge le minimum d’applications Web, comme le navigateur ou la messagerie, en moins de dix secondes. Le point intéressant est que l’interface d’Ubuntu Light, baptisée Unity, sera la base de travail de celle d’Ubuntu Netbook Edition 10.10. Nous allons partir de cet environnement de bureau simplifié en y ajoutant de quoi lancer des applications et naviguer dans les fichiers.
Il a été également décidé de travailler sur une meilleure prise en charge des écrans tactiles, afin de répondre à la multiplication de ce type de machines. Enfin, Canonical entend favoriser le travail des opportunistic programmers, ces développeurs indépendants qui réalisent de petites applications pour Ubuntu. Ces programmes ne feront pas officiellement partie de la plate-forme, mais trouveront désormais leur place au sein de la logithèque. Nous allons donc créer une communauté dédiée aux tests de ces applications. Elle validera si oui ou non, un programme peut rejoindre la logithèque.
Mark Shuttleworth, patron de Canonical, a indiqué qu’Ubuntu 10.10 disposera d’une barre de menus unique pour toutes les applications, un peu comme celle de Mac OS. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?
Cette nouvelle barre de menus est destinée à la version Netbook d’Ubuntu 10.10, pas à la version Desktop. Son objectif est de libérer sur le bureau de l’espace d’affichage, qui est une ressource rare sur les écrans de petite taille. Son principe est simple : les menus des applications ne sont plus affichés dans leurs fenêtres spécifiques mais déportés dans cette fameuse barre de menus, désormais commune à tous les programmes. Elle s’adapte à l’application qui se trouve au premier plan et est toujours située au même endroit, c’est-à-dire en haut du bureau. Les applications étaient déjà en plein écran par défaut (maximisées), l'utilisateur n'aura qu'un minimum de déplacement de souris à effectuer.
Quelles sont les autres nouveautés prévues pour Ubuntu 10.10 ?
Ubuntu 10.04 était une version LTS [Long Term Support – version dans laquelle l’accent est mis sur la stabilité et le support technique, NDLR]. Ce n’est pas le cas de la 10.10 qui représente donc l’occasion d’effectuer des changements en profondeur.
L’édition Netbook bénéficiera du plus grand nombre de nouveautés visibles par l'utilisateur. Outre la barre de menus précédemment évoquée et l'intégration de Unity, nous avons pris la décision de remplacer Firefox par Chromium. La version libre de Google Chrome sera désormais le navigateur par défaut. Il s’avère plus rapide et convient mieux aux petits écrans.
Le lecteur audio Rhythmbox devrait également laisser sa place à Banshee, qui bénéficie d’une interface adaptée aux Netbook. Nous travaillons aussi sur une interface simplifiée pour l'outil de messagerie Évolution.
Concernant Ubuntu 10.10 Desktop Edition, le gestionnaire de photos F-Spot sera remplacé par Shotwell. Cette édition pour PC de bureau sera également pourvue de la nouvelle version de l’environnement graphique Gnome (la 2.32/3.0), mais sans intégrer le nouveau gestionnaire graphique Gnome Shell, qui ne nous a pas paru assez mature.
Y aura-t-il des évolutions communes aux deux éditions ?
Oui. Le cœur du système sera ainsi désormais le noyau Linux 2.6.35. Un nouveau système de fichiers fait également son arrivée : le BTRFS, enfin stable et très performant.
Côté interface, l’icône « son » du bureau va désormais donner accès à un menu beaucoup plus évolué, qui dépendra de l’application audio ouverte. Par exemple : si vous avez lancé le lecteur audio, l’icône « son » permettra d’accéder rapidement à un petit menu intégrant les principales fonctions de lecture, comme le passage au morceau suivant ou la pause.
L’icône « gestionnaire d’énergie » va désormais afficher l’état de recharge de l’ensemble des périphériques connectés disposant d’une batterie, comme la souris ou un appareil photo.
Et comme à chaque nouvelle version, le démarrage est censé être encore plus rapide. L’outil Upstart permettra notamment de choisir dans le détail les processus à lancer au démarrage.
(1) Didier Roche est l’auteur du livre libre : Simple comme Ubuntu, disponible dans la collection Framabook, édité par In Libro Veritas.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Arrêt de Windows XP : nos conseils pour survivre (vidéo)
Linux : Red Hat intègre la communauté CentOS
Ubuntu Touch a trouvé son premier partenaire pour débarquer sur smartphone
Valve rejoint la Linux Foundation et dessine un nouveau futur du jeu vidéo
IBM investit dans le logiciel libre à Montpellier
Valve dévoilerait davantage de détails sur sa Steam Box dès la semaine prochaine
45 dollars pour un ordinateur, équipé d’un processeur ARM, de 5 cm cube
Ubuntu fait appel au crowdfounding pour lancer Edge, son smartphone haut de gamme
La communauté du logiciel libre Ubuntu sera présente au festival des Vieilles Charrues
En phase de recrutement, Suse soutient la formation Linux dans les grandes écoles
Ubuntu passe un accord avec l'Etat chinois et devient sa distribution officielle
Microsoft attaqué par des défenseurs espagnols des logiciels open source
Ubuntu arrive aussi sur les tablettes
Smartphones Ubuntu : la version développeur sera disponible jeudi 21 février
Wine : bientôt des applications Windows sous Android ?
Ubuntu : j’arrête !
Fedora Linux passe en version 18
Ubuntu arrive sur smartphone
Le logiciel CrossOver pour OS X et Linux gratuit pendant 24 heures
Un bogue dans le noyau Linux provoque des pertes de données