En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

KickAssTorrents, futur cauchemar des majors du cinéma ?

Lancé début 2009, ce site de Torrent défraie la chronique en proposant désormais du téléchargement direct de musiques, films, jeux... Ce service sera à terme décliné en version payante.

laisser un avis
On pouvait penser que les ennuis judiciaires de The Pirate Bay, lourdement condamné en Suède et bouté hors du pays (le site est actuellement hébergé aux Pays-Bas dans un bunker !), auraient eu un effet dissuasif. Il est pourtant un site qui n'a visiblement pas peur de défier à nouveau les industries de la musique et du cinéma en lutte contre le téléchargement illégal. Il s'agit de KickAssTorrents.com.
Le site, hébergé sur l'île de La Barbade, propose un annuaire de Torrents classique, mais il pousse encore plus loin la provocation en proposant du téléchargement direct, beaucoup plus rapide que le peer to peer (selon la bande passante du serveur). Dévoilé en début d'année 2009 et mis en ligne progressivement, KickAssTorrents commence à faire parler de lui sur la Toile et à attirer les amateurs de téléchargement, y compris en France.
La fonction de téléchargement direct est encore en bêta et le catalogue de contenus est encore modeste. Morceaux de musique, films, jeux vidéo, logiciels, quelque 4 000 fichiers sont actuellement disponibles gratuitement sans avoir besoin d'installer un logiciel de téléchargement de Torrents (ou une extension pour navigateur).
agrandir la photo
Le système fonctionne de manière semblable à celui de Rapidshare ou de Megaupload. Si un contenu est disponible en téléchargement direct, il suffit de cliquer sur le bouton « Download ». On bascule alors vers le site partenaire httpTorrents et le téléchargement démarre. Il n'est même pas nécessaire de s'inscrire au préalable.
En revanche, il n'est pas possible d'uploader du contenu. Si un fichier n'est pas encore proposé en téléchargement direct, il faut poster une requête sur les forums de KickAssTorrent qui ajoutera la demande sur la liste de httpTorrents (une inscription au service est indispensable). Ou alors se rabattre sur les liens proposés.

Téléchargement direct pour 9,99 dollars par mois

Ce système est présenté comme une alternative pour les internautes utilisant BitTorrent et subissant des blocages de la part de leur FAI. Le service est pour le moment entièrement gratuit mais sert en fait de produit d'appel pour une formule payante à 9,99 dollars par mois qui devrait être lancée prochainement par httpTorrents, qui héberge les fichiers sur ses serveurs. A partir de ce moment-là, le téléchargement gratuit sera bridé.
Une formule payante est en préparation !
agrandir la photo
Un petit tour d'horizon du contenu proposé en téléchargement direct sur KickAssTorrent n'a pas révélé la présence de contenus phares susceptibles d'affoler les compteurs. On trouve des d'utilitaires, beaucoup de « films pour adultes » et seulement quelques contenus récents comme Watchmen, Quantum of Solace ou le dernier album d'Indochine.
Si cela n'impressionnera pas les forcenés du peer to peer, cela devrait en tout cas suffire à attirer l'attention d'ayants droit qui ne manqueront pas d'engager une procédure.
Interrogé à ce sujet par le site TorrentFreak, KickAssTorrent a déclaré qu'il n'était pas inquiet au sujet d'éventuelles poursuites notamment parce qu'il a prévu de retirer tout contenu sur simple demande d'un ayant droit. Le site explique en ligne la procédure à suivre pour déposer une réclamation. Pas sûr que cela calme les opposants au principe même de ce type de service.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Heartbleed : que faire face à la faille de sécurité qui fait mal au coeur ? (vidéo)
Popcorn Time, le nouveau cauchemar de Hollywood (Vidéo)
Popcorn Time, le « Netflix » pirate, n’est plus en ligne, mais n’est pas mort…
BitTorrent proposera bientôt un outil de streaming vidéo en P2P pour mobile
Piratage Orange: la DCRI saisie de l'enquête (MAJ)
Allemagne: 16 millions de boîtes email piratées
Le Hobbit, film le plus piraté en 2013
Zapping Techno 6/10 : retour sur Juin 2013
Etude : le piratage ne tue pas l’industrie du divertissement
Un gang arrêté pour avoir piraté à distance la Barclays à Londres
La Minute Cloud #3 : mes données sont-elles en sécurité dans le cloud ?
Ils ont hacké les serveurs d’US Airways et sont partis avec des miles
Piratage : Nintendo attaque hackyourconsole.com
Des millions de cartes SIM présenteraient des failles de sécurité
Les géants du Net s’accordent pour porter un coup fatal aux sites pirates
Voyages & Vacances : Kaspersky dévoile un classement des pays les plus sûrs
Voyages & Vacances (suite) : Les 8 conseils numériques avant de partir
Condamnée pour piratage de MP3, elle refuse de travailler pour la RIAA
The Pirate Bay doit mourir pour préparer la lutte, recommande un de ses fondateurs
Lutte antipirate : l’industrie du cinéma attaque les géants du Net en justice