En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

CDiscount lance le téléchargement gratuit de films... avec restrictions

Le service de téléchargement, financé par la publicité, utilise les DRM et est réservé aux utilisateurs de Windows.

laisser un avis
La nouvelle va faire du bruit dans le petit monde du téléchargement légal de films en France. Alors que les plates-formes concurrentes tendent à aligner leurs prix, avec une location de vidéo comprise entre 3,99 et 4,99 euros, CDiscount débarque dans le secteur avec un site entièrement gratuit. Après s'être inscrits en ligne, les internautes téléchargent librement des films sans verser un centime.
Le site marchand et les ayants droit se rémunèrent grâce à la publicité. Pour le lancement, ce mercredi 3 décembre, les vidéos proposées en qualité DVD sont sponsorisées par la radio NRJ. Chaque film débute par un spot publicitaire d'une quinzaine de secondes.
Chaque semaine, la filiale du groupe Casino sélectionne trois ou quatre ?"uvres qui seront toutes disponibles en téléchargement pendant huit jours au maximum. Ce mercredi, la séance s'ouvre avec Scream 3 (de Wes Craven, sorti en 2000), Raining Stones (de Ken Loach, 1993), le documentaire A Very British Gangster (de Donal McIntyre, 2007) et le film d'animation nominé aux Oscars Le Petit Chaperon rouge (2006).
agrandir la photo

30 000 téléchargements par film

Si l'initiative de CDiscount est une avancée dans le domaine de l'offre légale, le marchand ne fait pas pour autant sauter tous les verrous. Les vidéos téléchargeables sont protégées par les DRM (gestion des droits numériques) de Microsoft, ce qui interdit toute gravure ou transfert de fichier sur un autre support numérique. Ce qui empêche aussi les utilisateurs de Linux et de Mac de bénéficier du service. Le téléchargement se fait depuis un PC doté d'une configuration entièrement Microsoft : Windows 2000 ou supérieur, Internet Explorer 5.5 ou plus et Windows Media Player 9 au minimum.
Autre limite de taille : chaque vidéo n'est disponible que pour 30 000 téléchargements. Au-delà, le film disparaît du catalogue. ' Nous avons pris cette mesure pour des raisons techniques et pour tester et équilibrer notre modèle économique ', explique-t-on chez CDiscount. Alors que la France compte 16,7 millions d'abonnés au haut-débit (source : Arcep, juin 2008), le nombre de téléchargements possibles apparaît comme ridiculement bas.
Pour profiter du service, l'internaute doit au préalable s'inscrire sur le site Internet de CDiscount. Cela fait, et après avoir choisi le film ainsi que sa version (française ou originale sous-titrée), il peut débuter son téléchargement. Il dispose de quinze jours pour regarder la vidéo stockée sur son disque dur. Ensuite, elle ne sera plus accessible.
agrandir la photo

Hulu.com, le modèle américain

En France, le lancement d'un site de VOD gratuit n'est pas une première. Allociné s'y était essayé en 2007 en offrant au jeune public, avec Zooloo Kids, quelques dessins animés en téléchargement gratuit. Le service a aujourd'hui disparu.
Aux Etats-Unis, la gratuité a aussi séduit certains médias. Depuis plus d'un an, Hulu.com diffuse gratuitement des séries, des émissions télévisées et des films. Il s'appuie pour cela sur le réseau de ses cofondateurs, News Corp (propriétaire de la Fox) et Universal NBC, deux poids lourds du paysage audiovisuel américain, ainsi que sur une cinquantaine de partenaires. La jeune société a réussi à convaincre le fonds d'investissement Providence Equity Partners de mettre 100 millions de dollars dans le projet. Ouvert au public au mois de septembre, Hulu.com est passé d'une audience de 2,85 millions de visiteurs uniques en septembre 2008 à 5,34 millions le mois suivant. Soit une augmentation de 87 %.
S'il souhaite connaître un succès équivalent en France, CDiscount devra ouvrir les vannes des téléchargements.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Les éditeurs français de VOD veulent être soutenus face à iTunes et Netflix
Vidéo à la demande : France Télévisions décolle modestement
Netflix pourrait-il arriver en France en 2014 ?
VOD : Dailymotion distribuera plus d’un millier de programmes de Warner Bros
Vod : Netflix, le service qui met sous pression les réseaux d'opérateurs
Videofutur lance sa box pour la Vod et l'accès aux chaînes TNT
SVOD : l'Américain Netflix débarque en Hollande mais pas en France
YouTube lance ses chaînes payantes sur abonnement
VOD : Amazon lancerait un boîtier TV cet automne aux Etats-Unis
Spotify voudrait lancer un service de streaming vidéo
Amazon produit des séries web, dont une avec Bill Murray
France : le marché de la vidéo porté par les Blu-ray et la VOD
La VOD a séduit 31 % des internautes en 2012
Dailymotion lance une offre de VOD pour les enfants à moins de 5 euros
Dailymotion prépare son offre de vidéo à la demande
VOD : Les Intouchables en tête des téléchargements
Idate : Netflix temporise son arrivée en France
De la VOD à tarif réduit chez Venteprivée.com
Le service de vidéo en ligne Netflix ouvre en Suède et au Danemark
Amazon et Netflix vont bientôt lancer leurs services VOD en France