En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

L'e-ticket remplace définitivement le billet d'avion papier

Une directive émanant de l'Association internationale des transports aériens impose aux compagnies membres d'émettre des billets dématérialisés à partir du 1er juin.

laisser un avis
C'en est fini du billet d'avion papier. Les compagnies aériennes ont désormais l'obligation d'émettre des titres de transport dématérialisés. Elles obéissent à une directive votée par l'Association internationale des transports aériens (IATA), qui regroupe 240 compagnies à travers le monde. L'objectif de cette décision est de permettre des économies substantielles, de l'ordre de 3 milliards de dollars.
A l'origine, cette décision aurait dû être appliquée dès le 1er janvier de cette année. Mais l'IATA avait finalement accordé à ses membres un délai supplémentaire de cinq mois en raison de la lourdeur des infrastructures à mettre en place.
D'après le dernier pointage, réalisé au mois de mars dernier par l'association, il semblerait que toutes les compagnies aériennes ne soient pas en mesure de proposer des e-tickets à leurs clients à la date fatidique. L'IATA estimait au mieux la pénétration du billet dématérialisé à 96,50 % pour la fin du mois de mai. Pourtant, lors d'une dernière conférence, à la fin d'avril, l'association prévenait : ' Il n'y aura pas de délai supplémentaire, les compagnies qui ne sont pas passées à l'e-ticket devront trouver des solutions alternatives pour satisfaire leurs clients. '

Objectif zéro papier pour Air France

Les mauvais élèves pourraient avoir à passer des accords (moyennant finances) avec des compagnies aériennes disposant déjà de l'infrastructure nécessaire pour qu'elles émettent à leur place les e-tickets.
Chez Air France-KLM, on se dit prêt à 100 %. ' Notre objectif est d'atteindre le zéro-papier, cela concerne aussi bien l'émission des billets que des cartes d'embarquement ', indique un porte-parole.
La compagnie aérienne s'apprête à lancer sur les vols Paris-Amsterdam une carte d'accès sur mobile. Les mobinautes pourront recevoir sur leur téléphone portable leur sésame pour monter à bord, sans plus avoir à imprimer leur carte d'embarquement. Depuis le site Mobile.airfrance.com, il leur suffira de s'enregistrer à partir de 30 heures avant le départ. La carte d'embarquement dématérialisée leur sera envoyée par SMS, par MMS ou par e-mail pour les appareils de type BlackBerry. Elle comprendra les informations portées traditionnellement sur les supports papier (numéro de vol, destination, place, etc.), ainsi qu'un code de sécurité de type Flashcode (code-barres 2D). Les passagers passeront les contrôles sans autre document imprimé que leur e-ticket.
L'embarquement sur téléphone mobile devrait être étendu aux autres lignes aériennes de la compagnie. Mais pour l'heure, Air France n'est pas en mesure de s'engager sur une quelconque date. Les passagers de la compagnie bénéficient déjà d'une carte d'embarquement dématérialisée, qu'ils peuvent imprimer chez eux depuis leur ordinateur ou depuis l'une des bornes en libre service installées dans les aéroports français.
agrandir la photo
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
4 innovations françaises en matière de voiture connectée
Bernard Favre (Volvo-Renault Trucks). Avec le numérique, il aide les camions à polluer moins
Le rachat de Global Crossing par Level 3 crée un mégaopérateur longue distance
Les radars de feu rouge prêts à passer à l’action
Vidéo : la carte d'embarquement biométrique testée par Air France
Chez Air France, le mobile sert de carte d'embarquement
Voyages-sncf laisse 30 % des internautes sur le quai
L'accès à Internet généralisé dans tous les Thalys
La RATP et Mastercard imaginent la fin du ticket de métro
Internet dans le TGV Est à l'automne 2009
La SNCF prépare le billet de transport sur clé USB
Internet à haut débit embarque à 300 km à l'heure
Le TGV Internet de la SNCF se décline en train de nuit
Bientôt des billets de train déstockés sur Internet
La fin du billet d'avion papier repoussée au mois de juin
L'Internet sans fil en test dans le TGV Est
Avec la grève, le covoiturage explose... sur Internet
La SNCF victime d'un bug de paiement par carte bancaire
La grève gonfle le trafic des sites de covoiturage