En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Business

Le paiement par carte bancaire sans contact à l'essai en France

La Société Générale et Visa vont mener pendant six mois une expérience de paiement par carte sans contact, avec des commerçants du quartier de La Défense à Paris.

laisser un avis
On appelle ça un one shot. Jeudi 7 juin, la Fnac de Paris-La Défense avait mis en place, aux caisses, un dispositif de démonstration de paiement par carte bancaire sans contact.
Le client présentait sa carte Visa, d'apparence standard, mais munie d'une antenne microscopique scellée dans le corps de la carte (comme pour les passeports numériques), et la passait devant une borne. Pas d'insertion dans un lecteur, pas de code à taper : la carte était lue par ondes radio. Un signal lumineux indiquait alors que la transaction était effectuée.
Ce test d'une journée servait à montrer et à vérifier le fonctionnement en situation réelle d'une carte bancaire sans contact, avant une véritable expérience pilote prévue sur six mois à partir de juillet. Visa Europe s'est associée au prestataire en sécurité numérique Gemalto et à la Société Générale pour mener ce projet. La banque fournit, en quelque sorte, la population test : un millier de ses salariés, volontaires, seront en effet équipés d'une carte Visa spéciale, baptisée Visa payWave. Ils pourront l'utiliser auprès d'une cinquantaine de commerçants de La Défense, dont la Fnac, munis de bornes de lecture et de terminaux dédiés.

Une carte déjà testée dans d'autres pays

Le système servira à payer des achats de moins de vingt euros. Au-delà de cette somme, l'utilisateur devra passer par le lecteur standard, sur lequel il compose son code secret. Selon ses promoteurs, la carte bancaire sans contact est un moyen de paiement ' simple, rapide, aussi sécurisé qu'une carte bancaire classique ' et qui ' ne quitte jamais la main du porteur '. La transaction, elle, s'effectue ' en moins d'une demi-seconde '.
Dans le principe, en dehors de la transmission par ondes radio, le projet se rapproche de Moneo, pensé lui aussi pour régler de petites sommes. Du point de vue des banques, il s'agit de limiter la circulation de petite monnaie.
' Au bout de six mois, explique-t-on à la Société Générale, nous aurons le retour des utilisateurs et des commerçants. Le GIE Cartes bancaires devra alors réfléchir à une réglementation. ' Il devra certainement aussi fixer les modalités d'équipement des commerçants : devront-ils acheter ou louer les lecteurs et les terminaux ? A quel tarif ? Y aura-t-il de nouveaux frais bancaires sur les transactions sans contact ? Ces points sont ceux qui, justement, font prendre du retard au dispositif Moneo.
Si le projet de carte Visa sans contact à La Défense est présenté comme une ' première ' en France, d'autres pays s'y sont déjà mis. Le Royaume-Uni par exemple. Mastercard et la Royal Bank of Scotland ont ainsi lancé un test en mai 2006 et Visa s'est associé à Barclaycard pour un projet de carte, à la fois de paiement et de transport, sans contact à Londres. La Visa payWave fera aussi l'objet d'un prochain test en Turquie, en collaboration avec Denizbank.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
ACTUALITÉS
Mastercard expérimente le paiement sans contact en Europe
Caen, la ville où l'on paye et s'informe en sortant son portable
Moneo se trouve une place au restau U
SUR LES MÊMES THÈMES
L'enquête du FBI sur les fuites autour de Stuxnet menace libertés et transparence
Plaidoyer pour un renouveau du numérique en France
Un Mondial en demi-teinte
Audi MMI GPS Advanced : le top des systèmes de navigation embarqués
Clarion NX302E : un pack multimédia complet et abordable
Mercedes Comand Online : l’étoile revient dans la course
Volkswagen maps+more : GPS amovible et coach d’écoconduite
Citroën eMyWay / Peugeot WipNav
Renault Carminat TomTom Live : Renault Carminat TomTom Live le meilleur système d’informations trafic
Ford GPS Le multimédia pour tous
Le salon de tous les paradoxes
Dacia, la star du Mondial ?
Les caméras GoPro se mettent à la 3D
L’application d'alerte aux flashs d'Inforad débarque sur iPhone
Les utilisateurs d’avertisseurs de radars n’ont pas grand-chose à craindre
La technologie se démocratise
Au Mondial, le luxe fait toujours recette