En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Neutralité du Net : NKM veut confier à l'Arcep le rôle d'arbitre

Neutralité du Net : NKM veut confier à l'Arcep le rôle d'arbitre
 

Nathalie Kosciusko-Morizet a présenté ce vendredi 18 juin à la presse les réponses à la consultation publique sur la neutralité du net.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • LaVérité
    LaVérité     

    Grâce à l'ARCEP tous ceux qui habitent à plus de 3 kms d'un répartiteur resteront condamnés à un débit de moins de 2 mégas , bref pas de télé par Internet , un débit médiocre... alors que si la proposition de brancher les gens via un sous-répartiteavait été acceptée tout le monde aurait eu plus de 8 mégas.On aurait pu trouver une solution pour faire jouer la concurrence .

  • Nacyl
    Nacyl     

    "Selon elle, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) serait tout indiquée pour remplir cette fonction. « C'est le meilleur interlocuteur pour résoudre les litiges."

    Oui, oui, quand on voit ce que ça donne pour la fibre sur le territoire, on est en droit de se poser des questions sur la légitimité ainsi que la compétence de l'ARCEP pour ce qui est de la neutralité de Net.

    C'est tout de même curieux de constater qu'il y a depuis quelque année une tendance à tout mélanger.
    Par ailleurs, compte tenu du climat économique actuel, on se demande quels moyens supplémentaires seraient donnés à l'ARCEP pour qu'elle puisse exercer convenablement cette nouvelle mission.

Votre réponse
Postez un commentaire