En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les géants high-tech veulent tuer le mot de passe grâce à la biométrie

Mis à jour le
Le doigt suffit pour se loguer
 
Le doigt suffit pour se loguer - Le doigt suffit pour se loguer

Le nouveau standard de sécurité FIDO combine biométrie et chiffrement asymétrique pour simplifier l'accès aux services en ligne, sans pour autant dégrader le niveau de sécurité. Au grand bonheur des utilisateurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Ratibois
    Ratibois     

    Je suis fondamentalement du même avis que Taupette. Personne ne peut aller chercher un mot de passe dans mon cerveau alors que mes empreintes... Et si on me vole mon mot de passe, je le change (voir le post de Taupette). Pour le reste on tombe dans le gore à la James Bond : je t'arrache l'oeuil, je le garde dans la glace et je m'en sers pour accéder à la centrale nucléaire que je veux faire sauter ;-)

  • taupette
    taupette     

    Cette technologie qui sert à différencier des individus peut devenir un vrai cauchemar si on l'utilise pour notre identification numérique de tous les jours.
    Contrairement à un mot de passe, un token etc , on ne peut pas changer ses doigt ou sa figure et je peux penser que certains arriverons à contourner les sécurité et voler votre biometrie !
    La personne ciblée n'aura alors plus moyen de changer quoi que ce soit sur sa vie numérique définitivement piratée ...surtout si les procédures d'inscription imposent cette biométrie. Bref , c'est plus une opportunité pour vendre de nouveaux dispositifs qu'une avancée dans la sécurité.

  • Tirnon
    Tirnon     

    Le nom est effectivement très approprié, sous couvert de simplification (les gens sont des débiles ?) nos amis de l'autre côté de l'atlantique nous rajoutent une grosse laisse supplémentaire autour du coup.

Votre réponse
Postez un commentaire