En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les FAI s'engagent à clarifier leurs publicités

Les FAI s'engagent à clarifier leurs publicités
 

A la suite de concertations menées avec les associations de consommateurs, les opérateurs (Internet, téléphonie mobile et fixe...) acceptent d'améliorer la lisibilité de leurs publicités écrites. Une clarification qui devrait être minime.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Netchayev
    Netchayev     

    Cette initiative ne résoudra en rien les problèmes avec les FAI, c'est de la poudre aux yeux, un nouveau coup de pipeau.
    Le vrai problème qui est à l'origine d'un grand nombre de litiges, concerne le [g]prélèvement bancaire imposé lors de l'inscription[/g].
    Si on nous laissait le choix du paiement par chèque qui est jusqu'à nouvel ordre, un mode paiement légal en France, la plupart des problèmes seraient réglés très rapidement, le fournisseur voulant toucher son argent rapidement.
    Lorsqu'on donne à un FAI l'autorisation de prélever ce qu'il veut sur notre compte bancaire et que l'argent se trouve sur son compte, il faut courir pour récupérer les sommes prélevées à tort.
    Je suis intimement persuadé que si on restaure le paiement par chèque, un pourcentage impression de litiges sera résolu.
    Expérience récente :
    A la suite d'une mauvaise saisie de mon numéro de compte par la Poste, le prélèvement "Free" a été rejeté sans que je sois informé de ce problème.
    J'ai vu qu'il y avait, lors de la consultation de mon compte, un message qui disait : Prélèvement rejeté.
    Comme je ne comprenais pas, j'ai contacté les Services Financiers de la Poste qui ont fait la modification et le prélèvement est passé.
    Le hic, c'est que "Free" en a profité pour me facturer 4 Euro pour "Incident de Paiement" et je n'ai pas été remboursé malgré le courrier que j'ai adressé accompagné de la lettre de la Poste, pour expliquer ma bonne foi, rien, demande rejetée !
    Si je payais par chèque, ils seraient encore en train d'attendre les 4 Euros !
    Voilà un exemple concret de prélèvements abusifs auxquels nous sommes exposés.

    Alors quel FAI fera le premier pas ?

  • cstephen
    cstephen     

    Il est toujours agréable de voir que la clarté pour les utilisateurs est une chose discutée et améliorée

Votre réponse
Postez un commentaire