En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les antipub défigurent les panneaux vidéo de la RATP

Mis à jour le
Les antipub défigurent les panneaux vidéo de la RATP
 

Un collectif s'en est pris, hier, 24 novembre, à une centaine d'écrans de publicité LCD dans le métro et le RER parisiens, qu'ils considèrent comme espions. Métrobus, la régie de la RATP, affirme que ce mobilier n'est pas équipé de capteurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

42 opinions
  • sinque
    sinque     

    Si vous voulez moins de pub dans votre vie, prenez du scotch noir et masquez toutes les marques que vous verrez dans votre maison et achetez à l'aveuglette au supermarché.

    Comme ça, vous aurez maximum 75% de publicité en moins dans votre vie !

  • Twa&Mwa
    Twa&Mwa     

    TUONS LA PUB

    Le Septième Jour, Dieu Tua La Pub.

    C'est tout ce que j'ai à dire :)

  • brichmoutt
    brichmoutt     

    regardez un peu plus loin que le bout de votre nez : certes quelques emplois de graphistes sont créés et très peu de colleurs d'affiches perdent leur boulot, mais écologiquement quel est le bilan ?
    pour fabriquer une affiche papier il faut du bois (oh non ! il faut couper des arbres !!! si la forêt est bien gérée cela ne pose pas trop de problèmes), un peu d'encre (de nos jours, en france et en europe de plus en plus d'imprimeries utilisent des encres pas dégueulasses pour l'environnement, cf. imprim'vert) et oui, de la colle et du carburant pour transporter les affiches depuis l'imprimerie jusqu'à leur lieu d'affichage (quelques centaines de kilomètres tout au plus). Une fois utilisées, ces affiches sont le plus souvent recyclées pour fabriquer d'autres papiers. C'est sur qu'on peut faire mieux, mais c'est pas le pire !
    J'oubliais, les panneaux d'affichages sans système numérique, peu énergivores à l'utilisation car il y a seulement quelques néons à l'intérieur, et seulement 3 ou 4 matériaux différents.
    Comparons maintenant avec ces magnifiques ipad géants :
    - combien de matériaux différents à l'intérieur de ces bijoux de technologie ? Un nombre assez impressionnant. Le pire est que toutes ces petites merveilles que nous consommons sans modération (ipad, ipod et autres mp3, téléphones portables, ordinateurs ...) sont très énergivores à la fabrication, et je ne vous parle même pas de l'extraction des matières premières qui polluent terres, rivières, océans, forêts ... la planète de manière générale ! Au faite, on en a qu'une de planète, pour ceux qui l'auraient oublié !
    - Le transport ... où sont fabriqués ces écrans ? en asie ! C'est où l'asie ? Loin ! 10 000 km à vole d'oiseaux ...
    -Qu'est-ce que ça consomme en utilisation ? Pas beaucoup plus que les panneaux de base, puisque c'est la seule chose qui a été amélioré, histoire de faire croire au consommateur qu'en achetant un produit de ce type plus récent il consommera moins !
    -Au fait, c'est quoi la fiabilité de ces merveilleux écrans ? Vers la fin des années 80, j'ai acheté une télé à tube cathodique et je l'ai changé 15 ans plus tard parce que le son ne marchait plus. J'ai donc acheté un écran plat de même marque que j'ai déjà ramené 2 fois au magasin pour dysfonctionnement !
    - Et une fois que ça marche plus, on en fais quoi ? euhhh, beeennn ... on les recycle ! Et mon cul, c'est du poulet ?!?
    procurez vous un documentaire intitulé "près à jeter", vous comprendrez mieux. Pour résumer, on envoie tout ça à la poubelle du monde, à savoir l'Afrique ! Merci missier bouana !
    En polluant la planête, c'est nous même que nous polluons !
    Vous vous direz, qu'est-ce qui nous fait chier celui-là à nous souler avec son discours écolo alors que le débat porte sur la publicité dans le métro ! Tout part de la pub : la pub incite l'être humain à la surconsommation, et pour qu'il y ai consommation il faut produire et pour produire il faut de l'énergie et de la matière première. Pour obtenir de la matière première les industriels sont prêt à tout au détriment de l'environnement et des êtres humains ...
    J'achète donc je suis ?

  • fini
    fini     

    OUI je les peterai tous car ils me gonflent ces p...de conneries dans mon champ de vision

  • Kelson
    Kelson     

    L'iphone, facebook et co... Tu peux choisir. Par contre pour le métro, tu ne peux pas choisir.

    Quand à l'importance du combat... Il y a toujours plus important (avec au final la faim dans le monde, le paludisme ou se genre de chose)... cela ne délégitime en rien le combat.

  • Kelson
    Kelson     

    Si les usagers "passe devant sans les calculer." comment tu expliques que cela marche?

    La publicité par affichage a évidement un impact sur les usagers et les poussent à consommer les produits vantés. Si cela n'était pas le cas il n'y aurait pas de panneaux d'affichage dans le métro.

  • Kelson
    Kelson     

    La publicité dans le métro coute aux usagers. Ce qu'ils ne dépensent pas dans le ticket, ils le dépensent pour les produits vantés (avec dedans le surcout de la campagne de pub).

    Ce type de commentaire est le symptôme d'une négation de l'impact de la publicité au niveau individuel (c'est à dire le commentateur ne croit pas que la publicité influence son comportement).

  • buzzman
    buzzman     

    tant que la pub ne ressemble pas à "invasion los angeles" de Carpenter...

    "obeissez", "consommez"...

    mais bon, serieusement, faut pas rêver... la pub sera de plus en plus intrusive tant qu'on restera dans ce modèle de société de consommation...
    ça paraît à peu près évident...

  • buzzman
    buzzman     

    ^^
    elle est drôle celle-là...
    j'ai rit...

  • maybereal
    maybereal     

    Il y a tellement de pub que même Gilbert Montagné les voit

Lire la suite des opinions (42)

Votre réponse
Postez un commentaire