En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La DGSE exploite un article de loi pour aspirer légalement nos métadonnées

Mis à jour le
Pour ses écoutes, la DGSE invoque l'article 20.
 
Pour ses écoutes, la DGSE invoque l'article 20. - Pour ses écoutes, la DGSE invoque l'article 20.

Le datacenter secret des services secrets français trouverait sa raison d'être dans une faille juridique datant de 1991, qui autorise le « balayage aléatoire » des ondes hertziennes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Kitzbuehl
    Kitzbuehl     

    Avec le recoupement de la carte d'identité électronique, le permis de conduire en carte à puce, les bases de fichiers policiers recoupées avec celle d' Interpol, coupables ou pas, nous pouvons sans peine imaginer l'incroyable richesse de renseignements dont dispose l' Etat avec notre numéro de sécurité sociale, nos fiches d'impôts, notre numéro de comte bancaire et avec tout ça, incapables de stopper la fraude fiscale des personnes morales ou pas. Ca laisse pantois sur le manque de volonté des gouvernants et d'une Justice à sens unique.

Votre réponse
Postez un commentaire