En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
iTunes et Amazon demandent le label de la Hadopi
 

La première plate-forme commerciale française a déposé un dossier pour obtenir le label PUR. Arte VOD et Disquaire-Online font aussi partie des candidats à la labellisation.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Proemetus
    Proemetus     

    je me disais que la qualité des spots étaient largement supérieure à ce qu'on peut attendre de médias Français. Me voila fixé.

  • Mootools
    Mootools     

    Une minorité se creuse la tête et se révolte contre ce système purement hallucinant mais les deux tiers qui reste continuera à acheter la même daube sur iTunes, taxé ou non, labelisé ou non.

    La publicité fait tout et même les lois.

  • bipdan
    bipdan     

    Tout simplement.

    Ce qui serait grandiose (et probable) c'est que ces plateformes perdent leurs clientèle justement a cause du label PUR.

    Pour ma part c'est certain, je n'allais déja plus dans les FNAC depuis les prémisses d'hadopi (DADVSI) et du rapport Olivennes.

    Je n'irai plus non plus sur aucune plate forme labellisé et je continuerai les achats d'albums aux petits groupes qui me plaisent en fin de concert sur le stand du festival

  • Lecarillon
    Lecarillon     

    Moi qui était sur Itunes je dégage !!

  • jojolapincarotte
    jojolapincarotte     

    Et voilà ,
    C'est la monnaie qui dirige le monde
    C'est la monnaie qui dirige la terre !

    Hadopi te la bien mise dans le ..
    ok je sors !

  • IMpurTé
    IMpurTé     

    Le label PUR:
    "oui, c'est bon, notre site/organisation est tout à fait adéquate du point de vue des exigences et permet d'enfler suffisamment le consommateur en se faisant beaucoup d'argent sur son dos, en lui donnant bien le sentiment d'être pris pour une vache à lait, mais de compétition hein."

    Vous n'aurez pas mon fric.

Votre réponse
Postez un commentaire