En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Comment la NSA a espionné les conversations téléphoniques en France
 
DR

Selon Le Monde, les services secrets américains ont non seulement récolté des millions de connexions téléphoniques, mais aussi procédé à des enregistrements automatiques de conversations et de SMS. Le gouvernement est outré.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
9 opinions
  • OscarLambda
    OscarLambda     

    Vous êtes peut-être cadre mais votre richesse en vocabulaire ainsi que vos arguments n'en témoignent vraiment pas du tout!!! Votre post est inintelligible et sans intérêt.Cadre est un statut et non une compétence, cela se saurait...

  • TheRedX
    TheRedX     

    Je suis entièrement d'accord avec vous Kitzbueh. Ce n'est pas nouveau que le gouvernement américain espionne le monde. Cela existe depuis les années 80 d'ailleurs (si ce n'est avant).

    Non mais réveillez vous ! Impressionnant de voir des gens naïfs.

  • Kitzbuehl
    Kitzbuehl     

    Alors je vous informe que la NSA est en train de recueillir et stocke les meta-données ( identifiants source-destinataire-protocole-en tête ) sur leur serveur de stockage basé dans une de leur ambassade de vos courriels privés ou professionels lors de leur transit sur le réseau ( internet ) à des fins d'analyse immédiate ou ultérieure. Surtout si vous êtes sur un VPN, s'il est crypté ou que vous soyez en train de réagir sur un sujet touchant ( officiellement ) à la sécurité nationale. Lesquelles méta-données représentent à peine plus de 0% d'une quelconque communication sur internet mais permettent de vous identifier, de vous localiser, de vous suivre, de connaître votre emploi du temps, vos contacts, les contacts de vos contacts, votre historique de navigation, les logiciels et applications que vous utilisez au quotidien, vos goûts, aspirations, penchants sexuels ou politiques ou religieux afin de vous entrer dans une base de données ainsi que vos contacts pour en sortir une trame qui vous classera comme menace ou source d'information économique. Dans un cas comme dans l'autre, sachez que vous n'avez déjà plus aucun secret pour eux. Et ça ne date pas de votre réaction mais depuis que vous avez souscrit un abonnement à une connexion internet et/ou un abonnement téléphonique. D'ailleurs, mon titre sera le 911.

  • evsimple
    evsimple     

    Kitzbuehl, je ne vois pas en quoi vous parlez. J'ai suivi des études supérieures et je choisis le poste que j'occupe et le travail que j'effectue. L'espionnage et les corruptions dans ma boite courriels que je n'aime pas!!

  • Kitzbuehl
    Kitzbuehl     

    evsimple, et penses-tu qu'ils se gênent ? La mondialisation s'assoit sur ta vie privée et tous tes rêves de bisounours. Quand bien même ça ne leur rapporte rien, la collecte massive de données privés servent à alimenter une base te classifiant dans telle ou telle catégorie. L'exemple le plus extrème de cet ordre est le nazisme, son idéologie de la race supérieure décidant de ton droit à vivre ou pas. Pour l'instant, cette classification se limite à ce dont tu as droit. Travail, information, produits commerciaux, couverture sociale, bref te ranger dans une case dont tu ne sortiras que quand tu auras changer de "mentalité". Le stalinisme était ainsi avec les goulags, le poutinisme l'est toujours, la Chine est identique et la France n'y échappe pas bien que plus insidieuse avec des bases ressources "humaines" interdites par la CNIL. Je t'invite à lire 1984 pour t'éclairer sur ce que ton acceptation implique comme conséquence lorsque ton avis sur tel ou tel sujet passé dans un e-mail te conduira au licenciement ou à la fin de non-recevoir systématique de tes candidatures à des offres d'emploi. Ou quand tu verras ton pays, la France, exclue d'appels d'offre pour ne pas avoir lécher le cul d'un dictateur, qu'il soit chinois, russe ou américain.

  • evsimple
    evsimple     

    Si les NSA ou autres organismes que ce soit en Amérique ou alleurs contrôlent toutes communications effectuées par des gens que ce soit ici en France ou ailleurs pour des raisons de sécurités et qu'ils ne prennent bénéfices à aucun des courriels pour récolter toutes opportunités commerciales ou autres dans mes courriels et dans mes communications, je ne vois pas l'inconvénient. Si dans le cas contraire, je trouve lamentable et atteintes à la vie privée et je porte plainte.

  • taupette
    taupette     

    Que Fabius fasse une soirée Fererro avec l'Ambassadeur : Qu'est -ce que ça peut changer ?

    Notre Gouvernement ferait mieux de vérifier que nous n'achetons pas de matériels compromis dans les services sensibles de notre administration :
    Téléphonie AVAYA, Visioconférence et routeurs CISCO, Messagerie Microsoft Exchange , PC sous Windows , Bases de données ORACLE , antivirus Mc Afee ou d'équipes de ces sociétés sur les réseaux Intranet de ces services etc ...

  • yt75
    yt75     

    Il y a l'espionnage des messages, mais maintenant aussi ou surtout les informations de profils, à des fins "sécuritaires" ou tout simplement commerciales, sous le dogme du "tout gratuit tout pub". Avec le profiling acharné associé et des règles plus ou moins directes du genre "vrai noms obligatoires", etc. A ce sujet il est peut-être temps de comprendre que si il n'y a aucune "fatalité technique", il y a par contre un vrai problème de structure.

    Problème de structure qu'il serait vraiment pas mal d'adresser un peu sérieusement dans le contexte IDéNum par exemple, non ? :

    http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/

    Et en profiter pourquoi pas, pour arrêter un peu de faire mumuse en collant de l'adjectif virtuel ou immatériel à tout bout de champ dans ces histoires. L'écriture, la capacité d'écriture, la capacité à transmettre des symboles même, ne date pas d'hier les cocos, vous ne saviez pas ?

  • Hansi68
    Hansi68     

    "Bref : il ne s?agit plus de contre-terrorisme, mais d?un espionnage politique et économique."

    Et bien entendu, les services français n'ont pas d'oreilles "extérieures" !

    La vraie différence, c'est que ce sont nos amis américains qui nous vendent LEURS portables et ordinateurs avec portes dérobées incluses, et qu'en Europe, tous les gouvernements ont laissé faire le marché : nokia est déjà mort, Alcatel et bien d'autres sont dans la tourmente, jusqu'ici, tout va bien...

    On chercherait ouvertement à devenir les esclaves de l'Amérique, on ne s'y prendrait pas autrement.

    Alors quand va t'on enfin se décider à reprendre les rennes :
    - stop à la vente liée,
    - aide à la promotion de système libre de type Replicant et Firefox OS
    - obligation pour les fabricants de fournir les sources de leurs binaires, tout appareil numérique confondu.

    Rien qu'avec ces trois points, on leur foutra pas mal de bâtons dans les roues à tous ces curieux malsains qui utilisent leur patrioct act pour nous imposer leurs lois bidons sur notre propre territoire : on croit rêver devant une telle soumission !

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •