En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le France, cible de la NSA
 
Le France, cible de la NSA - Le France, cible de la NSA

Les agents américains récoltent des millions de données de connexion téléphonique par jour sur les citoyens français. Des ambassades et missions diplomatiques françaises et européennes ont également été espionnées.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
5 opinions
  • philippe37
    philippe37     

    tout-à-fait d'accord avec vous.
    Cela fait des années qu'on entend parler du réseau Echelon et des écoutes téléphoniques au niveau planétaire et aujourd'hui on s'étonne que nos bons amis américains sont passés à la vitesse supérieure avec PRISM.

  • RedGuff
    RedGuff     

    Bonjour.
    Les politiciens font semblant de protester, mais en coulisses, ils vont se taire, par lâcheté !

  • newphoenixmax
    newphoenixmax     

    Je constate que les politiques se reveillent quand il sagit d'espionnage les concernant.
    Ca fait 15 jours que l'on a appris que le citoyen lambda est espionné, ça ca les a pas affolés !!! C'est pas grave quand c'est dirigé contre la population c'est contre le terrorisme.
    Par contre quand c'est de l?espionnage politique ils se sentent enfin menacés !
    Pour la peine demandons a l'Oncle Sam les dossiers les concernant, ca sera tout de suite un scandale de leurs part !

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    C'est quand même étrange les Politiques qui s?offusquent, alors soit ils sont en dessous de la compréhension générale du commun des mortels, parce qu'il parait évident que la NSA écoute tout, terrorisme, politique, mais surtout l?économique..., ou alors ils ne prennent que des postures vis à vis des populations, pour faire une énième enquête, pour "demander si c'est vrai", mais on rigole.... En fait si l?Angleterre ou l'Allemagne demandait par exemple de fermer les installations d'écoute échelon, voir après l'achat par l'Allemagne d'EuroHawk (Drone US) qui n'a pas le droit de voler dans l'espace aérien Européen parce que non munis de radar anti-collision, qui en plus lors de son vol des USA vers l'Allemagne (au dessus de contrée faiblement habitée) a perdu la liaison pendant plusieurs minutes avec son opérateur et avait perdu en altitude à la reprise de la liaison, l'Allemagne demandait la fermeture de la Ramstein Air Base, implantée en Allemagne !!?? Mais évidemment Les Politiques, à ce niveau, ne brassent que du vent, quand il s'agit de contrecarrer l?expansionnisme Américain dans le monde, une installation par ci, une installation par là, il n'y a plus personne.... Évidemment quand je parle expansionnisme ce ne sont pas les seuls, la Chine achète le reste du monde, par ci par là, Terrains, Vignobles, Entreprises... mais le monde ne peut pas acheter sur le Sol Chinois... Alors tant que la réciproque ne sera pas possible, il faudrait peut être aussi contrecarrer cette expansionnisme, déjà que la plus grande partie des produits ne sont quasiment plus que fabriqués là-bas, il serait grand temps, si ce n'est déjà trop tard, de rapatrier en urgence les fabrications indispensables.... Mais je dis cela, dans quelques années quand la Chine fera un embargo à l'exportation sur les antibiotiques, les puces informatiques, etc... Il y aura encore des Politiques pour faire une enquête, sur comment ne pas froisser ces Pays qui nous tiennent par les C.... Bons Sentiments !?

  • yt75
    yt75     

    Peut-être ne pas oublier autour de cette affaire les aspects simplement "normaux et commerciaux" autour des données personnelles et de l'environnment actuel "3 ou 4 monstres géants du web". Et à ce sujet sans doute important de comprendre que pour que les choses fonctionnent "sans friction", il n'y a strictement aucun besoin d'ID unique par utilisateur partagé entre les services, au contraire garantie d'échec et à éviter à tout prix. Par contre besoin d'un nouveau rôle, plusieurs organisations dans le rôle et séparation des rôles.
    Il serait pas mal que F Pellerin le comprenne au sujet d'IDeNum :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/


    Et puis si cette histoire calmait aussi un peu le viol du terme virtuel au sujet d'internet numérique et compagnie, viol avec lequel quasi tt le monde s'est amusé depuis le début des nineties, par là ?
    Ce serait pas mal non ?

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •