En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Ce malware pourrait empoisonner l’eau potable d’une ville entière

Ce malware pourrait empoisonner l’eau potable d’une ville entière
 
Antoine Taveneaux (GPL)

Des chercheurs en sécurité ont créé LogicLocker, un logiciel malveillant capable de bloquer une station d’épuration d’eau dans le but d’extorquer des rançons. Ce type d’attaque serait la prochaine étape dans le domaine des ransomwares.   

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Charles Petit
    Charles Petit     

    Même si le mot de passe est changé, par l'attaquant, il suffit de l'effacer purement et simplement et de tout réinstaller...

    Du genre plus de batterie CMOS dans le PC de gestion et plouf RAZ du mot de passe...

    RAZ de la mémoire des automates...

    Ensuite il suffit de recharger les programmes à partir de sauvegardes propres, le tout évidemment demandant une action physique sur le matériel.
    Ensuite éviter les problèmes en ne rendant pas tout accessible de l'extérieur.

Votre réponse
Postez un commentaire