www.liberation.fr : Libé voit rouge