Une loi mal ficelée

Considérablement remaniée, la loi sur les droits d'auteur devait être votée mi-mars. Après plusieurs mois de débats confus et contradictoires.