Simulation de haut vol

Le 21 mai dernier, une simulation informatique faisait décoller le Solar Impulse de Honolulu pour tenter de rejoindre Miami. L'enjeu : vérifier la viabilité énergétique de l'engin solaire dans des conditions météorologiques réelles.