Qui dit plus de hot spots ne dit pas plus de sécurité