Pour Athlon 64 on aime, on n'aime pas...