Microsoft va louer la tranquillité