Microsoft snobe un peu plus le Mac