Microsoft se plie à la justice européenne