Mémoire vive : sa taille peut tout changer