L'OGA passe à l'offensive