L'Etat devient comparateur des prix