Le pare-feu du SP2 a ses faiblesses