Le marché sans le faire