Il n'obéit qu'au doigt de son maître