Bonne année pour les consommateurs... moins pour les constructeurs